Circonscription / Politique

Qu’en est il de votre taxe d’habitation ?

Share this post

Vous avez dû commencer à recevoir votre avis de taxe d’habitation et peut-être vous étonnez vous de ne pas la voir baisser en 2018, alors que vous aviez compris que cela allait être le cas pour 80% des Français.

 

Sachez qu’il peut y avoir 3 raisons à cela :

 

1. Vous ne faites pas partie des 80% de bénéficiaires :

 

Votre revenu fiscal de référence (susceptible de changer d’une année sur l’autre) ne doit pas dépasser un certain montant : 27.000 euros pour une personne seule, 43.000 euros pour un couple sans enfant ou encore 55.000 euros pour un couple avec deux enfants.

 

2. La situation de votre foyer fiscal a évolué :

 

Vos revenus ou votre situation familiale (mariage, naissance, divorce, décès) peuvent faire varier (à la hausse ou à la baisse) le montant de cet impôt d’une année sur l’autre.

 

3. Votre commune a augmenté son taux, ou bien elle a diminué ou supprimé des abattements :

 

Cette année, une commune sur six a augmenté le taux servant à calculer le montant de la taxe d’habitation. Ces taux votés par chaque collectivité locale jouent ensuite sur le montant de votre taxe d’habitation, puisqu’ils entrent dans le calcul s’appuyant sur la valeur locative de référence du logement. Cette augmentation de taux entraîne mécaniquement une augmentation de votre taxe d’habitation.

 

A Clichy, le taux est resté le même (23,84) et à Levallois, il a baissé de 3% (19,33).

 

Néanmoins, cette baisse de taux, à Levallois, n’entraîne pas de diminution de votre taxe d’habitation, car parallèlement, le conseil municipal a baissé  l’abattement général à la base de 12,95% à 5% et a supprimé l’abattement spécial à la base, qui était de 15%. Ainsi, ne pouvant plus bénéficier de ces abattements, vous avez pu constater une augmentation de votre taxe d’habitation.

En 2019, si vous faites partis des 80% de bénéficiaires, vous aurez de nouveau une baisse de 35%, puis également en 2020, pour aboutir à une suppression totale de la taxe d’habitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Related posts