Culture / France-Inde / Non classé

Coopération culturelle et influence de la France en Inde

Share this post

Dans le cadre de mon déplacement en Inde avec le Ministre de la Culture, Franck Riester, j’ai eu la chance d’échanger avec des acteurs de la vie politique et culturelle du pays. Cette courte mission a été l’occasion de renforcer nos coopérations dans les industries culturelles et créatives (ICC).

Je souhaite aujourd’hui revenir sur les échanges que j’ai pu avoir au cours de cette mission en Inde afin de vous partager les moments forts que j’ai vécu.

Lundi 27 janvier 2020 :

Dès mon arrivée à Mumbai, j’ai participé à une table-ronde avec les représentants de l’industrie musicale française et indienne. Ont été conviés des producteurs, tourneurs, diffuseurs et spécialistes des droits d’auteur afin d’échanger autour des perspectives de développement de festivals, du streaming et de coopération autour du droit d’auteur et des droits voisins. Lors de ces échanges, nous avons présenté le tout neuf Centre national de la Musique, outil puissant pour renforcer la collaboration des acteurs français en vue d’un plus fort développement de leur présence à l’étranger . 

Ensuite, une seconde table-ronde sur le potentiel de coproductions franco-indiennes et les tournages de films indiens en France s’est tenue en présence de Dominique Boutonnat, Président du CNC, ainsi que de Stephen Bender, président de la commission FILM FRANCE et de ses représentants régionaux.

Dans l’après-midi, nous avons rencontré avec le Ministre, l’équipe du Studio Ubisoft. Ubisoft est une entreprise française de développement, d’édition et de distribution de jeux vidéo implantée en Inde depuis 2008. Nous avons donc échangé avec son Directeur général, Jean-Philippe Pieuchot et sa Vice-présidente, Marie-Sophie de Waubert. Ubisoft représente un chiffre d’affaires de 1 845,5 milliards d’euros avec 100 millions de joueurs actifs uniques. Le chiffre d’affaire d’Ubisoft Inde représente à peu près 74 millions d’euros pour 2018-2019.

Le ministre a conclu son voyage à Mumbai par une réunion avec le directeur de l’IIT Bombay, le professeur Subhasis Chaudhuri , et a ensuite parlé aux étudiants de l’IIT de la façon dont l’économie de la culture remodèle le monde.

Mardi 28 janvier 2020 :

En début de journée, j’ai été reçue par le Speaker de la Lok Sabha, chambre basse du Parlement indien, Monsieur Om Brila. Nous avons échangé sur les différents partenariats entre la France et l’Inde, et j’ai
été heureuse de savoir qu’un groupe d’amitié Inde-France sera créé pour renforcer  notre diplomatie parlementaire. Enchantée également d’avoir préparé la visite de notre délégation du groupe d’amitié de l’Assemblée nationale dans quelques mois. C’est à ce titre que j’ai pu échanger dans le courant de cette journée, avec la Ministre-Conseillère de l’ambassade de France sur la préparation de la venue du groupe d’amitié parlementaire en septembre. Dont j’ai pu également parlé avec Prem Prakash Chaudhary, président de la commission des affaires étrangères.

 

Nous avons évoqué l’influence du numérique sur nos vies démocratiques. N’oublions pas que l’Inde est la plus grande démocratie du monde avec 814 millions électeurs.  L’amitié entre la France et l’Inde est une priorité diplomatique, et j’ai été heureuse de savoir monsieur le député attentif au renforcement de nos partenariats !

 

 

 

Ensuite, nous sommes allés à la rencontre de jeunes architectes-urbanistes, lauréats du programme de formation YUDAP (soutenu par le Ministre de la Culture) et architectes indiens, membres du programme Young Leaders. Ils nous ont fait part de leur aventure et de leur souhait de faire vivre la relation franco-indienne.

 

Toujours dans le cadre de notre visite en lien avec les industries créatives et culturelles, nous avons déjeuné avec quelques personnalités indiennes du monde de l’écriture comme des partenaires du Jaipur Littérature Festival. Le salon du Livre de Paris 2020 sera l’occasion de pouvoir les recroiser, car c’est bien l’Inde le pays invité d’honneur cette année.e séjour s’est clôturé par l’inauguration et la visite de l’exposition de Gérard Garouste, peintre français exposé durant trois mois à New Delhi. Premier peintre Français contemporain à faire l’objet d’une telle rétrospective.

 

Grâce à ces rencontres, nous identifions davantage quels sont les potentiels de développement de nos industries culturelles et avons noué des liens qui seront autant de leviers pour actionner nos futurs projets dans ces secteurs qui connaissent une croissance doublement supérieure aux autres, et qui véhiculent un pouvoir d’influence considérable.

 

Joignez moi à l’adresse suivante : celine.calvez@assemblee-nationale.fr ! 

En attendant de vous retrouver le jeudi 2 avril pour une réunion publique au 3 place du marché à Clichy, n’hésitez pas à vous inscrire dès aujourd’hui à ma newsletter et à me suivre sur Facebook et sur Twitter !

 

 

Related posts

Remise du rapport d’étape sur la mission Place des femmes dans les médias en temps de crise