Egalité / Politique

Ma question au Gouvernement sur la diplomatie féministe

Share this post

Tous les mardis, ce sont les Questions au Gouvernement (QAG). C’est un moment important dans lequel nos ministres s’expriment et répondent aux interrogations des députés de tous les bords politiques. Je vous partage ma question adressée à Madame la Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa qui portait sur la diplomatie féministe et sur le Forum Génération Egalité.

 

« Merci Madame la Présidente

Ma question s’adresse à Madame la Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes.

Madame la Ministre, il y a maintenant plus de deux ans, le président Emmanuel Macron faisait de l’égalité entre les femmes et les hommes la grande cause du quinquennat. Depuis, la France s’inscrit dans une dynamique nouvelle : celle de la diplomatie féministe.

Une diplomatie pour la lutte contre les violences sexuelles et sexistes. Une diplomatie pour l’éducation des filles et des femmes, des garçons et des hommes, partout dans le monde. Une diplomatie pour l’émancipation économique des femmes. Une diplomatie qui n’oublie aucun sujet. Une diplomatie concrète qui ne se contente pas de discours !

Ainsi, en août dernier, dans le cadre de sa présidence du G7, la France lançait le partenariat de Biarritz pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Ce partenariat engage chaque pays. Il les engage à adopter au moins une loi parmi les lois les plus favorables pour l’égalité dans le monde, qu’elles viennent du Canada ou encore de la Finlande où j’ai eu l’honneur de vous accompagner il y a maintenant quelques semaines.

Au cours de ce déplacement, nous avons pu mesurer les progrès qu’il nous reste à faire, en France, pour renforcer la place des femmes en politique, dans l’art, dans le sport ou encore dans l’économie. C’est la tâche à laquelle s’attèleront les parlementaires, à vos côtés, pour honorer le Partenariat de Biarritz en adoptant une loi ambitieuse et de grand progrès pour l’émancipation économique des femmes.

Cette diplomatie féministe, s’inscrit aussi dans la préparation du Forum Génération Égalité qui se tiendra à Paris en juillet 2020 et ce, 25 ans après la Conférence de Pékin. Ce forum permettra de dresser un bilan des progrès accomplis et d’élaborer les mesures concrètes pour atteindre l’égalité avant 2030 !

Aussi, pouvez-vous nous dire, Madame la Ministre, comment, à quatre mois du Forum Génération Égalité, faire de ce rendez-vous un franc succès, et comment associer l’ensemble des parties prenantes pour que cette grande cause du quinquennat ne devienne une – si ce n’est LA – grande cause mondiale

Je vous remercie »

La réponse de la Ministre, Marlène Schiappa

 

« Merci Madame la Présidente,

Mesdames, Messieurs les députés,

Madame la députée Céline Calvez,

Je vous remercie effectivement pour votre présence lors de ce déplacement en Finlande, où votre expertise sur la culture, l’Education et l’égalité entre les femmes et les hommes a été très précieuse, de même que la députée Bérangère Couillard, la députée Alexandra Louis et l’ambassadrice Delphine O. C’était là une illustration concrète de la diplomatie féministe portée par la France. Pourquoi ? Parce qu’aucun pays dans le monde en 2020 n’a atteint l’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les domaines, aucun, pas même la France. Et aucun pays ne pourra l’atteindre seul.

C’est le sens de la diplomatie féministe que nous portons depuis près de deux ans avec le Ministre Jean-Yves le Drian sous l’impulsion du Président de la République. Et c’est pourquoi hier à l’Elysée nous avons eu une session de travail autour du Président Emmanuel Macron avec Margot Wallström, l’ancienne Ministre suédoise, initiatrice du concept de diplomatie féministe et Phumzile Mlambo-Ngcuka, la directrice exécutive d’ONU femme sous l’égide de laquelle nous préparons le Forum Génération Egalité. Ce matin avec le ministre Jean-Yves le Drian et avec Amélie de Montchalin nous avons remis le prix Simone Veil de la République française doté de 100 000 euros à une ONG d’Amérique du Sud qui lutte pour les droits sexuels et reproductifs.

Les droits sexuels et reproductifs sont le thème que la France a choisi de porter au Forum Génération Egalité puisque le Président de la République l’a annoncer hier, la France mènera la coalition mondiale pour la défense de l’accès à la contraception et à l’IVG au cours de ce forum qui aura lieu en juillet à Paris et qui marquera les 25 ans de la déclaration de Pékin, déclaration à ce jour la plus aboutie sur les droits des femmes partout dans le monde. Je crois qu’à l’occasion du 8 mars et toute l’année nous devons nous battre en France et partout dans le monde pour l’égalité femme-homme et c’est ce que fait ce Gouvernement.

Je vous remercie »

_____________________________________________

Vous pouvez retrouver l’intégralité de mon intervention : http://videos.assemblee-nationale.fr/video.8864904_5e5e61063f98c.1ere-seance–questions-au-gouvernement–motions-de-censure-art-49-al-3-de-la-constitution-3-mars-2020?timecode=3853366

Related posts

Remise du rapport d’étape sur la mission Place des femmes dans les médias en temps de crise