Circonscription / Non classé / Politique

Retour sur ma dernière réunion publique !

À l’occasion de ma dernière réunion publique, le 19 novembre 2020, je vous ai proposé de faire un point de situation sur la crise de la Covid-19 dans notre pays puis plus précisément dans les Hauts-de-Seine. Après un retour sur son avancée, nous nous sommes intéressé à son impact et aux solutions mises en place près de chez nous.

 

Pour témoigner de leur quotidien et répondre à toutes vos questions, j’ai eu l’honneur d’accueillir à mes côtés Karine Lacombe, Cheffe de service des maladies infectieuses à l’hôpital Saint-Antoine et Jamil Rahmani, Chef du service d’Anésthésie-Réanimation de l’Hôpital Franco-Britannique, deux professionnels de l’infectiologie et de la réanimation.

Pour lancer nos échanges, le Pr. Karine Lacombe a pris la parole afin de nous en apprendre davantage sur le virus.

Après nous avoir présenté les origines di coronavirus, ses caractéristiques, mais aussi ses évolutions, le professeur a évoqué à nos côtés les différentes pistes concernant les vaccins aujourd’hui encore testés. À la suite de ce point national essentiel, la parole était aux participants. Zones touchées par le virusvaccination, retombées psychologiques : Karine Lacombe était disponible pour répondre à toutes vos questions.

Après ce point national, j’ai souhaité effectuer un focus sur notre département, les Hauts-de-Seine, avec Jamil Rahmani.

Après un retour sur la situation sanitaire et son évolution dans le département grâce aux données hospitalières communiqué par le ministère de la Santé, le docteur Rahmani est venu témoigner de la traduction de la crise de la Covid-19 à l’hôpital. L’occasion, pour vous, de revenir sur des questions plus précises sur les techniques de soins, les différences entre les deux vagues de contagions ou encore les retours des personnels soignants.

Ces témoignages ont ainsi été suivis d’échanges passionnants qui sont venus souligner la solidarité qui est né pendant cette crise. Une solidarité spontanée, une solidarité essentielle, une solidarité qui se traduit également dans le monde économique.

En effet, depuis le mois de mars, le gouvernement n’a eu de cesse de multiplier les aides de soutien aux entreprises, aux commerçants, aux associations, et ce, au plus près de chez vous. Pour preuve (au 19 novembre 2020) : 206,37 millions d’euros ont été versés dans le cadre du fonds de solidarité dans les Hauts-de-Seine à près de 44 030 entreprises. 14,57 millions d’euros ont été consacrés à l’aide aux artisans. 6 360 milliards d’heures ont été demandées dans le cadre d’une activité partielle. Autant de données qui témoignent de l’engagement fort de l’État, à vos côtés. Pour retrouver tous les derniers chiffres actualisés près de chez vous : cliquez-ici.

À l’hôpital, en entreprise, dans une association ou au sein même des foyers, la Covid-19 nous concerne toutes et tous. Pendant ce confinement, je sais les efforts demandés à chaque Altoséquanais. J’ai tenu lors de la réunion publique, et je tiens encore aujourd’hui, à les assurer de mon soutien. 

Je tiens ainsi, et pour conclure, à remercier l’ensemble des nombreux participants de Clichy, Levallois et des Hauts-de-Seine ainsi que mes deux invités pour ces échanges passionnants. À très vite !

Related posts