France-Inde

Visite officielle en Inde en avril 2021

En tant que Présidente du Groupe d’amitié France – Inde de l’Assemblée nationale, j’ai participé à la visite officielle de Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, en Inde au mois d’avril 2021. Pendant 3 jours, nous avons eu l’occasion d’échanger sur la coopération importante entre nos deux pays relative à des enjeux tels que l’éducation, le climat et l’égalité entre les femmes et les hommes.

L’Inde est plus que jamais submergée par le Covid-19. Le pays présente la moyenne quotidienne de nouveaux décès la plus élevée dans le monde, représentant un décès sur 3 recensés chaque jour dans le monde.

Durant le mois de mai, un avion-cargo affrété par la France a atterri à New Delhi avec 28 tonnes d’équipement médical à son bord, dont huit générateurs d’oxygène de grande capacité. Ces générateurs d’oxygène envoyés par la France vont permettre de produire de l’oxygène à partir de l’air ambiant des bâtiments, ce qui pourra notamment permettre d’alimenter plusieurs hôpitaux indiens.

Éducation

Ma rencontre avec les Ambassadeurs des études a été l’occasion de constater les efforts de coopération mise en place entre notre pays et l’Inde en matière d’éducation. Cette démarche de renfort des liens de la jeunesse indienne avec la France complète celle des Young Leaders India France, initiative créée par le président Emmanuel Macron lors de sa visite d’État en Inde en 2018.

Aussi, conformément à l’objectif de la France de stimuler la mobilité étudiante entre les deux pays, le ministre Le Drian a nommé 15 ambassadeurs alumni (9 femmes et 6 hommes) choisis dans le prestigieux réseau France Alumni. Ces alumni ont poursuivi des études dans les domaines des sciences, de la gestion, de l’art, des sciences culinaires et sociales et sont devenus des leaders dans leurs domaines respectifs en Inde. Ils ont signé une charte les engageant dans le programme d’ambassadeurs des anciens élèves.

Lors de mon premier jour sur place, j’ai également visité le lycée français de Delhi. J’ai pu y assister à une belle démonstration de l’enseignement hybride (présentiez/distanciel), développé depuis le début de la pandémie et qui facilité le travail des professeurs comme des élèves qu’ils soient en classe ou chez eux. Au sein de ces classes, les équipements d’aérations initialement prévus afin de lutter contre la pollution font dorénavant office de système efficace pour lutter contre la propagation du virus en milieu clos.

 

Climat 

Depuis maintenant plusieurs années, l’Inde s’est fortement engagée dans la lutte contre le dérèglement climatique. Ses ambitions grandissantes en la matière arrivent justement à point nommé en perspective de la COP 26 se tenant en novembre prochain à Glasgow.

Ce rehaussement de l’ambition climatique indienne a été le cœur de nos échanges sur place lors d’un panel réunissant plusieurs personnalités indiennes de la société civile et le ministre de l’environnement Prakash Javadekar. 

Dans ce contexte, l’Inde et la France ont lancé l’Année indo-française de l’environnement en janvier 2021 pour renforcer la coopération sur ces questions et assurer la coordination en amont de ces événements multilatéraux.

 

Égalité F/H

L’égalité entre les femmes et les hommes est une priorité de la diplomatie française et de la coopération française avec l’Inde. 

Cette volonté d’agir pour davantage d’égalité s’est traduite lors de la cérémonie de décoration de Mme Guneet MONGA et à travers la promotion de l’initiative Indian Women Rising en présence du Collectif 50/50 représentée par sa Présidente, Sandrine Brauer.

Au cours de cette cérémonie, l’Ambassadeur de France en Inde, M. Emmanuel Lenain, a signé un accord avec le Collectif français 50/50, qui engage l’Ambassade à promouvoir l’égalité et la diversité dans sa coopération audiovisuelle avec l’Inde, notamment en offrant des chances égales aux professionnels masculins et féminins.

Avec les membres du Groupe d’amitié France Inde de l’Assemblée nationale, que je préside nous avons à coeur de pouvoir contribuer au renfort de la diplomatie parlementaire car nous sommes convaincus qu e le développement de l’axe stratégique indo-pacifique est la clé d’un équilibre mondial.

Related posts